Exposition Exotic Stranger

Epopée vers l’Inconnu à l’ exposition Exotic Stranger

Visite de l’ Exposition Exotic Stranger, à la galerie Paris-Beijing   Du 12 mars au 30 avril 2016, la galerie Paris-Beijing accueillait l’ Exposition Exotic Stranger, dont le commissaire n’était autre que Bao Dong, un des critiques d’art les plus influents de la scène artistique chinoise contemporaine. Une quinzaine de jeunes artistes exposaient leurs travaux … Lire la suite

Un Rêve de Millet au Musée du Quai Branly

Quai Branly : Un rêve de Millet à Paris

Le Musée du Quai Branly accueille la pièce de théâtre « Un Rêve de Millet » pour célébrer le Nouvel An chinois Brève par Kevin Viel, diplômé de l’ENSA de Toulouse, architecte assistant chez ANMA, membre de France Chine International à Paris   À l’occasion du Nouvel An Chinois, différents événements ont eu lieu un peu partout … Lire la suite

Chevaux encre de l'artiste chinois Xu Ying

Les chevaux de Xu Ying en plein Paris

Exposition d’un ensemble d’encres sur papier de l’artiste Xu Ying au « Ballon rouge »Une nouvelle galerie à Paris : des liens forts entre la culture chinoise et la France    par Kévin Viel, membre de l’association France Chine International et acteur de la commission stratégie/aménagement/communication, section Paris La peinture chinoise s’invite en France. Le 3 octobre dernier, la … Lire la suite

"La démolition en attendant du neuf : triste sort des Siheyuans, encore en 2013, à Pékin"

Hutongs: qu’allons-nous faire du vieux Pékin ?

Au centre de Pékin, cité impériale aux milles facettes, se trouvent des quartiers parmi les plus vieux de Chine : les hutongs, ces petites ruelles qui desservent uniquement des maisons de plain-pied, à cour carrée, les fameux siheyuans. Le développement économique phénoménal du pays ces dernières années a mis à mal cette architecture centenaire. Hotel et bureaux modernes ont remplacé peu à peu les vieux hutongs. Aujourd’hui protégés en tant que patrimoine national, des critiques sont encore soulevées à propos de la conservation et la réhabilitation de ces lieux chargés d’Histoire. Wu Liangyong, un des plus influent architecte-urbaniste de la Chine a porté un vif intérêt pour ce sujet dès les années 1980. Le Ju’er Hutong est l’application de ses théories. Un résultat étonnant par sa justesse d’intégration dans le contexte et son caractère unique.