Football. L’ équipe de France Dames s’impose contre les Chinoises

Football. L’ équipe de France Dames s’impose contre les Chinoises

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

JO de Rio – Football. L’ équipe de France Dames a remporté son match préparatoire contre la Chine

 

 

L’ équipe de France Dames de football affrontait l’équipe de République Populaire de Chine (RPC) Dames samedi 16 juillet 2016, au stade Charléty, dans le cadre de leur premier match préparatoire pour les Jeux Olympiques de Rio.

Les Bleues se sont imposées sur un score de 3 buts à 0, face à une équipe de Chine dont les combinaisons collectives et les automatismes prennent forme petit à petit.

 

Equipe de France Dames
L’avant-match annonce la couleur… Les chinois de France sont venus en nombre supporter leur équipe – Photo © Yvane Abiven – Juillet 2016

 

France – Chine :
une « préparation » pour les JO 2016

Une équipe de France Dames bien rodée

Pour l’ équipe de France Dames, ce match France-Chine s’inscrit dans la dernière phase de préparation. Cette équipe dont on ne présente plus les cadres impressionne par la qualité individuelle des joueuses, mais aussi et surtout par leur collectif. Les footballeuses qui représenteront la France aux Jeux Olympiques de Rio 2016 se connaissent bien, et ça se voit sur le terrain, où les joueuses se trouvent facilement, dans des combinaisons souvent très efficaces.

Du point de vue de l’ équipe de France Dames, il s’agit désormais de consolider ce collectif, et de maintenir la condition physique de chaque joueuse.

 

Equipe de France Dames
Une domination française flagrante tout au long du match – Photo © Yvane Abiven – Juillet 2016

 

Un collectif chinois en phase de construction

L’ équipe de RPC Dames, les « Roses d’Acier », sont de leur côté sur une phase de construction de leur jeu en équipe. Très incisives dans les années 1990, elles accèdent à la finale des JO de 1996, puis disputent de nouveau la première place lors de la Coupe du Monde 1999. Mais, suite à l’arrivée en retraite de cette « génération d’or », le football chinois a connu une carence dans la formation des prochaines élites nationales, chez les hommes comme chez les dames.

Cependant, en ce qui concerne les dames, la sélection chinoise semble désormais ressortir du creux de la vague, et produit un effort impressionnant pour retrouver son plus haut niveau. De nouveaux talents émergents, il convient désormais de mettre les qualités individuelles détectées au service du collectif.

 

 

France – Chine :
la « French Touch » du football à l’oeuvre dans ce match

 

Le match de ce samedi 16 juillet 2016, qui opposait l’ équipe de France Dames à l’équipe de RPC Dames était marqué de l’empreinte du football « à la française ».

L’efficacité du collectif français à l’honneur

Les qualités de la formation des footballeurs en France sont reconnues chez les hommes comme chez les dames. Ainsi, les joueuses de la sélection nationale française ont toutes été formées dans des clubs français, et évoluent pour la grande majorité dans le championnat de Ligue 1. L’Olympique Lyonnais fait office de réserve principale de joueuses, car la plupart des sélectionnées font partie de ce club. Ce point constitue une des forces majeures de l’ équipe de France Dames. Cela explique en grande partie la puissance du collectif de la sélection française.

 

Equipe de France Dames
Le jeu collectif de l’ équipe de France Dames lui a permis de se procurer de nombreuses occasions de but – Photo © Yvane Abiven – Juillet 2016

 

Les chinoises de Bruno Bini, « China Coach »

Mais la « French Touch » était également présente du côté chinois lors de ce match. En effet, les Roses d’Acier sont, depuis 2015 entraînées par Bruno Bini, l’ex-sélectionneur de l’ équipe de France Dames. Depuis ses débuts, le nouveau sélectionneur de l’équipe de RPC Dames œuvre pour développer un « football à la française », où le collectif est au service des talents individuels. Au cours de l’été 2015, la sélection chinoise s’est rendue dans le sud de la France, où elle a affronté des équipes comme Montpellier et Nîmes. Ce séjour a également été l’occasion pour Bruno Bini de faire présenter à ses joueuses l’approche du football adoptée en France.

 

 

France – Chine :
un score net mais peu révélateur du potentiel de l’équipe chinoise

Les françaises réalistes

L’ équipe de France Dames a démontré l’étendue de son talent, et de son expérience au cours du match qui l’a opposée à la sélection chinoise. C’est en faisant preuve de réalisme que l’attaquante du Juvisy FCF, Kadidiatou Diani a ouvert le score après 15 minutes de jeu. Wendie Renard, la capitaine des bleues, qui évolue au poste de défenseur au sein de l’Olympique Lyonnais (OL), a ensuite confirmé la domination de l’ équipe de France Dames sur la première demi-heure de match. Les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 2-0 à la mi-temps. Puis en deuxième période, le pénalty transformé par Claire Lavogez, milieu de terrain de l’OL, offre un troisième but aux françaises. L’attaquante bretonne de l’OL Eugénie Le Sommer verra son tir repoussé sur le poteau par la gardienne chinoise ZHAO Lina, un quart d’heure après la reprise, puis Elise Bussaglia, qui évolue désormais VfL Wolfsbourg, sera toute proche de conclure un 4ème but, non validé pour cause de hors-jeu.

 

Equipe de France Dames
Deuxième but pour la France : Wendie Renard, sur un coup-franc de Louisa Cadamuro – Photo © Yvane Abiven – Juillet 2016

 

Une équipe de Chine Dames qui monte en puissance

Cependant, l’équipe de RPC Dames a proposé un jeu construit, allant jusqu’à se procurer quelques occasions sérieuses de but. L’attaquante WANG Shanshan a donné du fil à retordre à la défense française. En défense, la capitaine LI Dongna a effectué un bon match en interceptant de nombreux ballons dans la surface de réparation chinoise, et en proposant des relances intéressantes.

Le score paraît sévère, et le défi que s’est lancé Bruno Bini d’autant plus fou. Le sélectionneur, qui était parvenu à hisser l’ équipe de France Dames parmi les 4 meilleures équipes mondiales au Mondial 2011, puis aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, est cependant confiant. Il a regardé de très près la sélection chinoise, et s’est engagé en connaissance de cause, conscient du potentiel des Roses d’Acier, dont la moyenne d’âge actuelle est de 22 ans. Le pari de Bruno Bini s’inscrit dans le long terme, mais semble déjà porter quelques fruits…

 

 

France – Chine :
deux sélections qui promettent de régaler les spectateurs pour les JO 2016

 

Que ce soit pour supporter l’ équipe de France Dames ou leurs adversaires Chinoises, les spectateurs des Jeux Olympiques de Rio 2016 ne seront, à coup sûr, pas déçus par les prestations de leur équipe favorite.

Les supporters présents au stade Charléty ce samedi 16 juillet 2016 en sont déjà conscients. Français comme Chinois de France, venus en masse encourager leur équipe, ont donné de la voix dans une ambiance cordiale alors que les « 中国队加油! » (‘’Zhōngguó duì jiāyóu!’’ – Allez l’Equipe de Chine !) et les « Allez les Bleues ! » se faisaient entendre dans les tribunes. Quelques Ola et clapping islandais (le fameux « Ouh » popularisé lors de l’Euro 2016) sont tout de même parvenu à rassembler les supporters des deux camps, avant que les encouragements reprennent de plus belle !

 

Equipe de France Dames
Supporters chinois, à l’entrée du stade et dans les tribunes – Photo © Yvane Abiven – Juillet 2016

 

 

Texte, Intégration & SEO  : Yvane Abiven
Photographie à la Une : « Match France-Chine Dames à Charléty, dans les tribunes et sur le terrain » – Photo © Yvane Abiven – Juillet 2016
Rédacteur en chef pour le blog de FCI : Évelyne Ollivier – Vice-Présidente de France Chine International
Directeur de la publication : Yannick Morin – Président de France Chine International

 

 

Pour en savoir plus

[VIDEO] Résumé du match, Compte YouTube de la Fédération Française de Football (FFF)

Avant-match : La Chine sur la route des Bleues, FFF.fr

France-Chine : Cadamuro, Diani, Renard et Mbock se distinguent, FootD’Elles

Un Français pourra-t-il aider l’équipe chinoise de foot féminin à renouer avec la gloire?, Xinhua Net

Football féminin : Bini, China coach, La Provence

 

Sur le même sujet

Football en Bretagne, une spécificité qui forme les plus grands

La Chine choisit la Bretagne pour former ses jeunes au football au haut niveau en vue d’organiser la Coupe du monde 2026

Au Centre Henri Guérin de Ploufragan, les futures stars du football chinois viennent apprendre la tactique du jeu breton

Futures stars, les espoirs du football chinois en Bretagne, en vidéo

Jeunes footballers chinois au centre Henri Guérin – remise des diplômes en images

 

 

France Chine International – Qui sommes-nous ?

Mission/Vision de France Chine International

 

Participez à des projets d’avenir franco-chinois

Si vous êtes intéressé par l’approche adoptée par France-Chine-International et si vous souhaitez prendre part à ou lancer un projet, notre bureau se tient à votre disposition.

Contact : contact@france-chine-international.com 

 

Vous aussi, contribuez à enrichir l’expertise de ce blog

Vous bénéficiez d’une expertise ou d’un intérêt spécifique dans le domaine des échanges entre la France et la Chine ? Vous souhaitez mettre vos connaissances à profit pour une large audience susceptible de partager vos intérêts ?
N’hésitez pas à contacter l’équipe de rédaction FCI pour nous proposer votre article !

Contact : contact@france-chine-international.com

Dans le cadre de la politique de contenu FCI, les textes et images sont soumis au comité de rédaction qui s’assure du respect des critères de qualité et d’éthique exigés. L’équipe de rédaction est là pour vous informer des différentes règles appliquées sur ce site.
La démarche de contribution suivie par FCI est axée sur la pertinence du contenu. Les contributeurs sont donc des experts ou amateurs passionnés avertis qui partagent leur analyse (textes et photos) sans contrepartie.
Toutefois, l’équipe de rédaction répond aux contributions de type « native advertising » ou autres procédés rédactionnels visant à promouvoir un produit ou service, dans le respect de la politique de contenu FCI. Ces sollicitations sont catégorisées au rang de sponsoring, faisant de l’acteur mis en avant dans l’article, un soutien de FCI.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire