Exposition Gwenn Ha Du

Exposition Gwenn Ha Du. Les dernières créations de Pascal Jaouen à l’honneur

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

L’ exposition Gwenn Ha Du est présentée à l’Ecole de Broderie d’Art de Quimper, du 18 avril au 16 septembre 2016

 

L’ exposition Gwenn Ha Du, met à l’honneur les 45 pièces du dernier défilé éponyme du créateur-styliste-brodeur Pascal Jaouen. Vous pourrez entre-autre étudier le détail de la « Robe Hermine », pièce emblématique de cette collection…

 

Exposition Gwenn Ha Du
Couvre-chefs et souliers jouent aussi la carte du Gwenn Ha Du – photo © Yvane Abiven – Avril 2016

 

 

Une deuxième exposition entre les murs de l’Ecole de Broderie d’Art Pascal Jaouen

 

Exposition Gwenn Ha Du
Locaux de l’Ecole de Broderie d’Art Pascal Jaouen, Locmaria, Quimper – photo © Yvane Abiven – Avril 2016

 

Après l’exposition 2015 intitulée « 20 Ans », qui célébrait l’anniversaire de l’Ecole de Broderie d’Art Pascal Jaouen, le créateur-styliste-brodeur breton Pascal Jaouen récidive en exposant dans ce même lieu, à Quimper, les 45 créations du défilé Gwenn Ha Du, dévoilées pour la première fois en août 2015.

 

Exposition Gwenn Ha Du
Modèle portant une création de Pascal Jaouen, et autres robes de la collection Gwenn Ha Du photo © Yvane Abiven – Avril 2016

 

 

L’ exposition Gwenn Ha Du : un hommage à la Bretagne et à la culture bretonne

Comme son nom l’indique, la collection « Gwenn Ha Du » met à l’honneur la Bretagne, terre natale de Pascal Jaouen, mais aussi et surtout la culture bretonne à partir de laquelle s’est développé l’art du brodeur-créateur-styliste.

« Gwenn Ha Du » signifie « Blanc et Noir » en breton. C’est le nom donné au célèbre drapeau de la Bretagne -que l’on voit flotter dans tout événement sportif de grande ampleur- composé d’un canton d’hermines et de 9 bandes noires représentant les pays historiques bretons, sur fond blanc.

Fidèle à ces couleurs emblématiques, la collection proposée par Pascal Jaouen se compose uniquement de créations en noir et blanc, et se réapproprie les symboles bretons, tels que l’hermine, mise à l’honneur avec la « pièce maîtresse » du défilé Gwenn Ha Du, la robe Hermine, ou encore à travers les costumes traditionnels bretons revisités, …

 

Exposition Gwenn Ha Du
La Robe Hermine, pièce emblématique du défilé Pascal Jaouen « Gwenn Ha Du » – photo © Yvane Abiven – Avril 2016

 

 

L’ exposition Gwenn Ha Du : une Bretagne vibrante, une identité contemporaine

Exposition Gwenn Ha Du
Silhouette du costume breton homme repris, Pascal Jaouen, Collection Gwenn Ha Du – photo © Yvane Abiven – Avril 2016

 

 

Les pièces créées dans le cadre de cette exposition sont à la fois un retour aux sources, mais aussi le reflet de la richesse du savoir-faire acquis et développé par Pascal Jaouen.

C’est un hommage vibrant à cette région et à sa culture, car l’originalité et la modernité des créations de cette collection mettent en avant le caractère vivant de la Bretagne, de la culture et de l’identité bretonnes, qui continuent de fluctuer dans l’époque actuelle.

 

 

 

 

Gwenn Ha Du : une collection © Pascal Jaouen, créateur breton contemporain

 

Exposition Gwenn Ha Du
Hauts de costumes, agrémentés de motifs de broderie typiquement bretons – photo © Yvane Abiven – Avril 2016

Au-delà de l’hommage rendu par Pascal Jaouen à la Bretagne, l’ Exposition Gwenn Ha Du est aussi et avant tout le reflet de cette « patte » que le brodeur-créateur-styliste imprime dans le monde de la mode contemporain.

Chaque création révèle à la fois les qualités techniques du brodeur, et artistiques du créateur-styliste. Points de broderie bretons typiques et coupes contemporaines se marient à merveille.

Les coupes traditionnelles bretonnes sont aussi revisitées, retravaillées de manière à proposer des pièces époustouflantes d’originalité et d’esthétisme.

La Bretagne est présente, mais Pascal Jaouen ne s’enferme pas dans ces références emblématiques de la culture et de l’identité bretonne. Au contraire, il repousse les limites de ces définitions, allant même jusqu’à proposer des œuvres en apparence plus « classiques », voire même des robes dont l’inspiration semble avoir été puisée dans d’autres cultures.

 

Exposition Gwenn Ha Du
Modèles de robes longues Gwenn Ha Du, magnifiques créations où la « Breizh Touch » est plus subtile – photo © Yvane Abiven – Avril 2016
Exposition Gwenn Ha Du
Pièce de la collection Pascal Jaouen « Gwenn Ha Du », aux étonnants accents asiatiques, chinois – photo © Yvane Abiven – Avril 2016
Exposition Gwenn Ha Du
Gauche : Trois robes qui rappellent les jeux de matière à la Jean-Paul Gaultier | Droite : buste en faïence, collaboration avec la Faïencerie Henriot de Quimper – photo © Yvane Abiven – Avril 2016

 

 

Pascal Jaouen, ambassadeur de l’ « esprit breton », de la « Breizh Touch »

 

Exposition Gwenn Ha Du
Créations diverses et variées, dont le seul fil conducteur est « Gwenn Ha Du » – photo © Yvane Abiven – Avril 2016

 

Par son art, Pascal Jaouen rend hommage à la Bretagne et aux Bretonnes et Bretons. Ses créations sont fortes en caractère, et dépeignent merveilleusement cet esprit qui unit les Bretons, que l’on tente parfois de définir sous la notion d' »identité bretonne », ou même de « culture bretonne ». C’est un « fluide » bien plus global, indescriptible, mais qui parle à toute Bretonne et à tout Breton.

 

Exposition Gwenn Ha Du
Chaque création de Pascal Jaouen est une Ode à la Bretagne, une sérénade à la Bretonne – photo © Yvane Abiven – Avril 2016

 

À travers cette collection Gwenn Ha Du, Pascal Jaouen rend hommage à la Bretagne, mais ce sont avant tout les Bretonnes et Bretons qui remercient le brodeur-créateur-styliste pour son travail, qui fait vibrer cet indescriptible « esprit breton ».

La « Breizh Touch » est plus difficilement définissable que la « French Touch », mais Pascal Jaouen en est définitivement un ambassadeur emblématique.

 

… Courrez-vite observer ces magnifiques créations dans leurs détails les plus subtiles, et découvrir le nom de chaque pièce, autre marque visible de la « Breizh Touch » de la collection Gwenn Ha Du, et du travail de Pascal Jaouen de manière plus générale.

 

 

Texte, Intégration & SEO  : Yvane Abiven
Photo à la Une : Affiche de l’exposition Pascal Jaouen « Gwenn-Ha-Du » – photo © Yvane Abiven – Avril 2016
Rédacteur en chef pour le blog de FCI : Évelyne Ollivier – Vice-Présidente de France Chine International
Directeur de la publication : Yannick Morin – Président de France Chine International

 

 

Plus d’informations sur l’exposition

Exposition Gwenn Ha Du, Ecole de Broderie d’Art, 18/04-16/09

 

Voir aussi

Le luxe français redécouvre la broderie d’art bretonne

Artisanat d’Art à Rennes : 20 Ans de l’Ecole de Broderie d’Art Pascal Jaouen

 

 

France Chine International – Qui sommes-nous ?

Mission/Vision de France Chine International

 

Participez à des projets d’avenir franco-chinois

Si vous êtes intéressé par l’approche adoptée par France-Chine-International et si vous souhaitez prendre part à ou lancer un projet, notre bureau se tient à votre disposition.
Contact : contact@france-chine-international.com 

Vous aussi, contribuez à enrichir l’expertise de ce blog

Vous bénéficiez d’une expertise ou d’un intérêt spécifique dans le domaine des échanges entre la France et la Chine ? Vous souhaitez mettre vos connaissances à profit pour une large audience susceptible de partager vos intérêts ?

N’hésitez pas à contacter l’équipe de rédaction FCI pour nous proposer votre article !

Contact : contact@france-chine-international.com 
Dans le cadre de la politique de contenu FCI, les textes et images sont soumis au comité de rédaction qui s’assure du respect des critères de qualité et d’éthique exigés. L’équipe de rédaction est là pour vous informer des différentes règles appliquées sur ce site, établies pour répondre aux exigences qualitatives et éthiques du site FCI.
La démarche de contribution suivie par FCI est axée sur la pertinence du contenu. Les contributeurs sont donc des experts ou amateurs passionnés avertis qui partagent leur analyse (textes et photos) sans contrepartie.
Toutefois, l’équipe de rédaction répond aux contributions de type « native advertising » ou autres procédés rédactionnels visant à promouvoir un produit ou service, dans le respect de la politique de contenu FCI. Ces sollicitations sont catégorisées au rang de sponsoring, faisant de l’acteur mis en avant dans l’article, un soutien de FCI.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire