Guo Chuan la Trinité-su-Mer

Hommage à Guo Chuan

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Guo Chuan, disparu en mer le 24 octobre 2016

Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts, et ceux qui vont sur la mer. (Anachâssis VIe siècle av. JC)

 

On avait l’habitude de dire de lui qu’il était « le Premier, mais après Mike McMullen (1976), Mike Flanagan (1976), Alain Colas (1978), Loïc Caradec (1986), Jean Castenet (1986), Daniel Gilard (1987), Olivier Moussy (1988), Gerry Roufs (1997), Éric Tabarly (1998), Paul Vatine (1999) and Andrew Simpson (2013) Guo Chuan est venu ajouter son nom à la longue liste des marins disparus en mer.

En mer il n’y a pas de nationalité, il n’y a que des marins. Aujourd’hui, le peuple des amoureux de la mer est en deuil.

France Chine International s’efforce au quotidien de bâtir des projets et des partenariats dans le sport, la culture, le tourisme,  l’éducation et le développement économique entre la France, la Bretagne et la Chine. Nous suivions de près les exploits de Guo Chuan.

Nous sommes persuadés qu’à l’image d’Éric Tabarly en France dans les années 60, le marin « Champion de la Paix » est le début d’une génération de navigateurs chinois.

Seule la mer pouvait lui offrir un mausolée à la taille de son talent. Le grand trimaran rouge de 30 mètres continuera de voguer dans nos mémoires.

Nous adressons nos condoléances les plus sincères à sa famille et ses amis mais aussi à son équipe sportive.

 

« Bon vent«  Guo Chuan !

 

Notre message existe aussi en anglais dans la version anglaise du site France Chine International, et il sera adressé à sa famille par l’intermédiaire de la communauté française et Bretonne en Chine.

Guo Chuan at La Trinité-sur-Mer

le site Guo Chuan racing (en anglais et chinois)

Guo Chuan et son équipe 2015
Guo Chuan racing Qingdao et son équipe artic ocean world record challenge race 2015 ©lingling

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

1 réflexion au sujet de “Hommage à Guo Chuan

  1. C’est une bien triste nouvelle…

    J’ai connu ce navigateur qui débutait alors, ou presque, en 2008 lors de la course en double du Mini Fastnet.

    Je me souviens d’un marin sympa, ambitieux mais aussi chaleureux et naturel.

    Paix à ton âme Guo.

Laisser un commentaire