Jeunes photographes chinois - Parlement de Bretagne

Jeunes photographes chinois de Jinan : découverte du cœur de Rennes à travers le regard d’enfants chinois

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Jeunes photographes chinois
et si la photographie était une autre façon de découvrir la Bretagne ?

Partie 2 : La ville de Rennes à travers le regard de ces 23 jeunes chinois

Les 3 et 4 avril, 23 jeunes adolescents chinois de Jinan sont venus découvrir la Bretagne au travers de la photographie. Le 3, une première visite de la ville de Rennes a aiguisé leur regard sur la qualité architecturale du centre historique de la capitale bretonne. La deuxième journée s’est déroulée à La Gacilly. Retour sur la découverte de Rennes avec les yeux de ces jeunes chinois.

« Rennes est une ville française authentique que les chinois ne viennent pas visiter. Vous êtes les premiers à découvrir cet endroit, profitez de cette chance ! », Monsieur Jing Wang (王静  Wáng Jìng), encadrant du groupe.

Les 23 jeunes chinois de l’école Shandong Shida (山东师范大学附属小学 Shāndōng shīfàn dàxué fùshǔ xiǎoxué) et leurs 5 encadrants ont été accueilli par Yannick Morin, président de France Chine International, et une équipe de bénévoles FCI dimanche 3 avril, dans l’après-midi.

Jeunes photographes chinois : le Marché des Lices © photo Yvane Abiven - 2 Avril 2016
Rayon de soleil sur le Marché des Lices © photo Yvane Abiven – 2 Avril 2016

La visite du cœur rennais débute Place des Lices. Voir les halles construites au 19ème siècle et imaginer le Marché des Lices, un des plus grands et beaux marchés en France, suscite les premières questions de la part des jeunes.

« Comment font les rennais pour acheter de la nourriture les autres jours de la semaine ? »

L’authenticité, l’ambiance d’antan dans laquelle le groupe s’immerge devant les hôtels Racapé de la Feuillée et de la Noue, leur fait perdre leurs repères. L’équipe FCI leur précise que de nombreux supermarchés et autres magasins existent à Rennes, ce qui permet aux rennais de faire leurs courses quand bon leur semble.

La découverte de Rennes se poursuit en passant par la rue Saint-Michel, où se côtoient maisons des 16ème-17ème siècles, et dynamisme social. Madame Chen (陈淑燕 Chén Shūyàn), adjointe administrative de l’école Shandong Shida, est surprise que ces « bijoux historiques » puissent servir de cafés, restaurants, boulangeries, … C’est une des réussites de la ville de Rennes : préserver tout en maintenant de la vie.

Place Sainte-Anne, les immeubles à colombages et le futur Palais des Congrès, qui verra le jour dans le couvent des Jacobins (14ème siècle) attirent l’œil du vice-directeur de l’école, Monsieur Baoming Xiao (肖宝民 Xiào Bǎomín). De leur côté, les jeunes s’émerveillent et multiplient les clichés d’un petit garçon de deux ans tout au plus, dont les boucles châtains et les yeux ronds font craquer l’audience chinoise, encadrants comme élèves.

Les jeunes photographes chinois braquent leur objectif sur un petit français © photo Yvane Abiven - 3 avril 2016
Objectifs braqués sur un petit enfant français © photo Yvane Abiven – 3 avril 2016

« Il n’y a personne, et pas une seule voiture ! C’est très calme ! »

Le groupe débouche ensuite sur la rue Le Bastard, grande artère commerciale de la ville de Rennes. Après le petit enfant rencontré place Sainte-Anne, les enfants courent après les pigeons, photographient les « chiens français » qu’ils croisent… Et s’interrogent sur le calme ambiant dans cette rue commerciale. « Ah oui, le dimanche, c’est repos ! ».

Jeunes photographes chinois : Objectifs braqués et nez en l'air Rue Le Bastard © photo Yvane Abiven - 3 Avril 2016
Objectifs braqués et nez en l’air Rue Le Bastard © photo Yvane Abiven – 3 Avril 2016

« Madame, nous sommes bien en France ? »

La visite se poursuit Place du Parlement de Bretagne. Le rôle historique et le caractère majestueux de ce palais, « le plus beau de France » comme l’écrivait Madame de Sévigné en 1689 désoriente quelques instants les jeunes chinois. Nous sommes bien dans le cœur de la ville, mais le Palais du Parlement de Bretagne héberge désormais la Cour d’Appel de Rennes. Pour les encadrants chinois, c’est décidé : le Parlement de Bretagne offre un environnement parfait pour mettre en place une photo de groupe. Cinq minutes plus tard, les enfants ont été placés en fonction de leur taille, la banderole de l’école déployée : la séance photo peut commencer …  一二三 茄子 (Un deux trois « Ouistiti ! » / Yī’èrsān « qiézi ! »)

Jeunes photographes chinois - Parlement de Bretagne
Photo de groupe (chinois et français) devant le Parlement de Bretagne © photo Yannick Morin – 3 Avril
Jeunes photographes chinois - Parlement de Bretagne
Jump sessions sur les marches du Parlement de Bretagne © photo Yvane Abiven – 3 Avril 2016

Sur le chemin vers la Place de la Mairie, les jeunes chinois remarquent les rails de l’ancien tramway, et s’imaginent alors la silhouette de ce transport public qui n’est plus en circulation actuellement. La « Place neuve », place centrale historique où Mairie et Opéra de Rennes se font face, émerveillent de nouveau le groupe. Monsieur Baoming Xiao (肖宝民 Xiào Bǎomín), le vice-directeur de l’école, remarque la Tour de l’Horloge (鐘樓 Zhōnglóu), tandis que Madame Chen (陈淑燕 Chén Shūyàn) apprécie la silhouette de l’Opéra et de son élégante rotonde.

« C’est ici que les rennais se réunissent le dimanche matin ? »

Ensuite, le groupe de jeunes chinois se plonge dans le 15ème siècle avec la Chapelle Saint-Yves, puis fait un saut dans le 17ème, rue du chapitre, où les pavés irréguliers font trébucher plus d’un jeune, le nez en l’air pour observer l’architecture des bâtiments, comme l’Hôtel de Blossac.

« Madame, on ne vient pas déjà de voir l’église ? »

« Ca ne rentre pas dans mon appareil ! »

« C’est quoi ‘’néoclassique’’ ? »

Devant la cathédrale Saint-Pierre, un jeune s’interroge sur l’utilité d’avoir plusieurs églises proches les unes des autres. C’est l’occasion d’approfondir un peu plus sur l’histoire de la construction de la ville de Rennes et sur le rôle des églises autrefois.

Jeunes photographes chinois devant la cathédrale Saint-Pierre de Rennes
Explications devant la Cathédrale Saint-Pierre de Rennes © photo Yannick Morin – 3 Avril 2016

Le groupe prend par la suite la direction de la Rue des Portes Mordelaises. Eh oui, Rennes était une ville fortifiée auparavant. Mais désormais, seule cette portion de mur demeure. Le pont-levis toujours en place est au goût des jeunes qui imaginent la rivière passant dans les douves, et le pont se relevant à la venue des ennemis.

Jeunes photographes chinois - Découverte des Portes Mordelaises
Découverte des Portes Mordelaises et de leur pont-levis © photo Yannick Morin – 3 Avril 2016

La boucle est bouclée : le groupe rejoint la Place des Lices, après 1h30 de visite.

« C’est calme, on peut se balader tranquillement. Jinan, c’est différent ! »

Les jeunes et leurs encadrants sont ravis d’être les premiers touristes chinois à s’arrêter à Rennes, et se disent surpris par le calme et le caractère reposant de cette grande ville, riche en histoire, dont le patrimoine est préservé, mais qui n’a pas pris le visage d’une « ville-musée » : le patrimoine continue à vivre, et ce dynamisme est même au cœur du plan d’urbanisme de la ville à l’image de projets comme le Couvent des Jacobins, actuellement en restauration pour accueillir le futur Palais des Congrès de Rennes.

Yannick Morin, Président de France Chine International remercie l’ensemble des membres qui ont participé à la mise en place et au déroulement de cette journée : 
Évelyne Ollivier-Lorphelin, chef de projet de ces deux journées programme photos des 3 et 4 avril et la préparation architecturale sur la ville de Rennes au fil des siècles,
Yvane Abiven pour son interprétariat le 3 avril sur la visite architecturale de Rennes et son accompagnement à La Gacilly,
Li Yanhuang pour son accompagnement lors de cette journée et ses traductions techniques et artistiques autour de la photographie le lundi 4 avril, ainsi que son accompagnement à La Gacilly,
Jean-Pierre Lorphelin et Capsentis pour la vidéo tournée lors de ces journées des 3 et 4 avril 2016.

Les membres de France Chine International sont bénévoles.

Contributeur et SEO, : Yvane Abiven
Rédacteur en chef pour le blog de FCI : Évelyne Ollivier-lorphelin
Photographies : photo © : Yannick Morin et Yvane Abiven
Directeur de la publication : Yannick Morin, Président de France Chine International

 

Sujets liés

Jeunes photographes chinois de Jinan : un autre regard sur la ville – visite de la ville de Rennes le 3 avril 2016

Jeunes photographes chinois de Jinan : workshop photos à La Gacilly le 4 avril 2016
À voir en chinois : Compte-rendu de visite en image de l’école « Shan Dong Shi Da »

 

Articles pouvant vous intéresser

Futures stars, les espoirs du football chinois en Bretagne, en vidéo

Au Centre Henri Guérin de Ploufragan, les futures stars du football chinois viennent apprendre la tactique du jeu breton

Accueil de la Délégation du Département au Logement et à la Rénovation rurale de la Province du Shandong

 

France Chine International – Qui sommes-nous ?

Mission/Vision de France Chine International

 

Participez à des projets d’avenir franco-chinois

Si vous êtes intéressé par l’approche adoptée par France-Chine-International et si vous souhaitez prendre part à ou lancer un projet, notre bureau se tient à votre disposition.
Contact : contact@france-chine-international.com 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire