La Chine et l’Image (面子-Miànzi)

La Chine et l’Image (面子-Miànzi)

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Importance de l’ Image (面子-Miànzi) dans la culture chinoise

Article par Aurore Gavenda, extrait de Au-Delà de la Muraille, page 31.

Au-Delà de la Muraille est un magazine sur la Chine rédigé, mis en page et publié par une équipe rédactionnelle composée de trois étudiants de Sciences Po Rennes : Aurore Gavenda, rédactrice en chef ; Marion Hebert, rédactrice en charge des relations publiques, partenariats et événements ; Antoine Rioual, rédacteur graphiste également en charge des finances et des relations publiques.

La Chine reste, pour nous occidentaux, lointaine, mystérieuse et difficile à comprendre. Si les relations et l’histoire franco-chinoise ainsi que les échanges culturels entre nos deux pays sont en constante augmentation, les différences culturelles qui nous opposent ne cessent de nous étonner, français comme chinois. Et en effet, lorsqu’un français arrive en Chine il est, à coup sûr, surpris de la façon dont se comporte les chinois en entreprise comme en société.

Il faut commencer par rappeler qu’en Chine, l’harmonie prime sur toute chose et est au cœur des valeurs traditionnelles qui régissent toujours la société. Cette harmonie se base ancestralement sur les trois valeurs fondatrices de la société chinoise :

  • Le Confucianisme : omniprésent en Chine, il pousse les hommes à maintenir une relation équilibrée entre-eux et donc un équilibre entre les hommes et la société.

  • Le Taoïsme : religion à la base de la société chinoise qui insiste sur l’importance de maintenir un équilibre entre l’homme et la nature.

  • Le bouddhisme : connu partout dans le monde comme l’une des religions primordiales de l’Asie, il incite chaque homme à établir et conserver un équilibre en lui-même.

 

Alors que chez nous, les notions de débat et de confrontation régissent nos rapports sociaux, les chinois vont, eux, chercher à maintenir à tout prix cette notion d’harmonie. Ainsi cette façon de penser est poussée jusqu’à son paroxysme dans toutes les manières de se comporter, ce qui peut se révéler très perturbant pour les français expatriés en Chine ! Par exemple, un chinois ne dira jamais « non » mais « je vais y réfléchir ». Et le « oui », lui, pourra tout aussi bien signifier une approbation que « je n’ai pas compris ou je ne suis pas d’accord mais je continue de t’écouter par politesse »…

Lisez l’intégralité de l’article en téléchargeant le numéro de février 2016 du magazine
Au-Delà de la Muraille Téléchargement

 

 

Contributeur : Aurore Gavenda, membre de l’équipe rédactionnelle du magazine Au-Delà de la Muraille
Photographie à la une  : Au Palais de Confucius – Qufu – répétition en vue de l’hommage à Confucius ©Évelyne Ollivier-Lorphelin – sept 2008
Intégration et SEO : Yvane Abiven, Membre de France Chine International
Rédacteur en chef : Evelyne Ollivier-Lorphelin, Vice-Présidente de France Chine International
Directeur de la publication : Yannick Morin, Président de France Chine International

 

Pour en savoir plus sur le fonctionnement sociétal en Chine 

Le Système des Guanxi  

 

 

France Chine International – Qui sommes-nous ?

Mission/Vision de France Chine International

 

Participez à des projets d’avenir franco-chinois

Si vous êtes intéressé par l’approche adoptée par France-Chine-International et si vous souhaitez prendre part à ou lancer un projet, notre bureau se tient à votre disposition.
Contact : contact@france-chine-international.com 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire