La collection personnelle de Zao Wou-ki donnée à Issoudun petite ville du centre Ouest de la France

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Zao Wou-ki un peintre franco-chinois, un artiste de la synthèse et de la rencontre entre l’Orient et l’Occident

Françoise Marquet-Zao vient de faire don au musée de la ville d’Issoudun du Centre-Ouest de la France d’une collection exceptionnelle de 90 œuvres d’art de son mari le peintre Zao Wou-Ki. Parmi les artistes prestigieux collectionnés par le peintre chinois, dont les œuvres s’arrachent aux enchères entre 1 à 1,5 million de dollars, apparaissent Paul Klee, Antonin Artaud ou encore Alberto Giacometti. Se trouvent aussi dans cette collection Jean Dubuffet, Hans Hachtung, dix oeuvres d’Henri Michaux, une encre sur papier de Pablo Picasso… Le montant de la collection n’a pas été estimé. Il faut saluer cette donation à une petite ville de province, réalisée en remerciement de l’exposition organisée en 2008 dans cette ville à l’Hospice Saint-Roch  » l’encre, l’eau, l’air, la couleur  » des encres de chine et aquarelles 1954 – 2007. Cette donation exceptionnelle sera exposée au musée de l’Hospice Saint-Roch sous le titre « L’homme des deux rives », du 11 juin au 30 décembre 2016″. 

L’artiste

Hier 1er Octobre 2015, lors de l’officialisation de la donation en Mairie d’Issoudun, Françoise Marquet-Zao reportait les propos de son mari Zao Wou-ki, « dans la fidélité réciproque, mes amis m’ont aidé à m’enraciner dans ce pays au point de ne plus penser retourner vivre en Chine »

Zao Wou-ki, peintre contemporain d’origine chinoise est une un artiste de la rencontre entre l’Orient et l’Occident. Né à Pékin le 1er février 1920, fils d’un banquier et petit-fils d’un savant qui lui a enseigné quotidiennement l’art de la calligraphie. il s’installe à Paris en 1948 dans le quartier Montparnasse, afin d’étudier la peinture moderne. Il fait partie de cette deuxième génération d’artistes modernes Chinois ayant fui leur pays pour rejoindre Paris et son dynamisme culturel. Il obtient la nationalité française en 1964, Grâce à André Malraux. Il est nommé professeur de peinture murale à l’École supérieure des arts décoratifs (1980-1984). Il décède le 9 avril 2013 à Nyons en Suisse. 

Zao Wou-ki, comme Chu Teh-Chun est un artiste visuel qui a choisi l’abstraction. Il  est considéré comme l’un des plus illustres représentants de l’abstraction lyrique et ses œuvres aujourd’hui atteignent chez Sotheby’s Pékin ou Hong Kong des records. Son oeuvre, « Abstraction » (1958) a établi un record avec 89,7 millions de yuans (14 millions $) chez Sotheby’s à Pékin en Décembre 2013.

A 15 ans, en 1935, il réussit l’examen d’entrée à la célèbre école des Beaux-Arts chinoise de Hangzhou où, pendant 6 ans, il étudie les techniques non seulement de la peinture traditionnelle chinoise (peinture traditionnelle et calligraphie) mais aussi les techniques occidentales (dessin, perspective, peinture à l’huile). Il a été peintre, peintre-cartonnier, graveur, lithographe, illustrateur. Son œuvre est multiple : aquarelles, encres, estampes, huiles, lavis, lithographies mais aussi décors de ballets pour Rolland Petit, céramiques, vitraux pour une église d’Indre et Loire, illustration de livres, packaging (bouteille de champagne… ). Il exécute également des œuvres monumentales sur commande de son ami l’architecte chinois I.M Pei.  Zao Wou-Ki est l’un de ces artistes les plus illustres et les plus respectés de l’art contemporain au côté de Pierre Soulages.

 

Contributeur : Evelyne Ollivier, rédacteur en chef du blog France Chine International
Directeur de la publication : Yannick Morin, Président de France Chine International

Source

AFP 1er Octobre 2015

Académie des beaux-arts

La Nouvelle République

 

Bibliographie sur Zao Wou-Ki

Nous sommes au regret de ne pouvoir vous montrer des reproductions des œuvres de Zao Wou-KI. Nous respectons les droits de la propriété intellectuelle et les droits d’auteur et nous ne copions pas les images sur internet. Nous publions les images lorsqu’elles nous sont fournies ou lorsque nous en avons l’autorisation. Les auteurs artistes et photographes sont toujours cités.
Pour voir et apprécier les œuvres de Zao Wou-Ki, nous vous conseillons de consulter un ou plusieurs des ouvrages parus, cités ci-dessous (références wikipédia) : 

Monographies

  • Nesto Jacometti, L’Œuvre gravé 1949-1954 de Zao Wou-Ki, Catalogue raisonné, Éditions Gutekunst & Klipstein, Berne, 1955, 86 p.
  • Claude Roy, Zao Wou-Ki, Le Musée de Poche, Éditions Georges Fall, Paris, 1957 (61 p.), réédition 1970, 116 p.
  • Jean Laude, Zao Wou-Ki, La Connaissance, Bruxelles, 1974, 120 p.
  • Françoise Marquet, Zao Wou-Ki, Les Estampes 1937-1974, préface de Roger Caillois, Arts et métiers graphiques, Paris, 1975, 160 p. [264 œuvres recensées et reproduites] (ISBN 2700400070)
  • Dora Vallier, Zao Wou-Ki, En torno al gesto (« Autour du geste »), biographie par Françoise Marquet (en anglais, espagnol et français), Ediciones Poligrafa, Barcelone, 1978, 98 p. (ISBN 8434302772)
  • Jean Leymarie, Zao Wou-Ki, Paris, Éditions Hier et Demain,‎ , 332 p. (ISBN 2720600512) [476 œuvres recensées et reproduites, datées de 1936 à 1978] 
  • Henri Michaux, Zao Wou-Ki, Paris, Les Éditions Cercle d’art,‎ (ISBN 2702201407) 
    La dernière partie de l’ouvrage est constituée d’un dialogue avec Françoise Marquet qui a été conservateur au musée d’art moderne de la ville de Paris de 1974 à 1978.
  • Jean Leymarie, Zao Wou-Ki, documentation par Françoise Marquet, Éditions Cercle d’art, Paris, 1986, 384 p.
  • Claude Roy, Zao Wou-Ki, Paris, Les Éditions Cercle d’art,‎ , 202 p. (ISBN 2702202225), (biographie complétée, p. 181-189) 
  • Daniel Abadie et Martine Contensou, Zao Wou-Ki, Ars Mundi, Paris, 1988, 128 p. (ISBN 2869010419)
  • Bernard Noël, Zao Wou-Ki, encres, Librairie Séguier, Paris, 1989, 106 p. (ISBN 2877360059)
  • Jorgen Agerup, Zao Wou-Ki. The Graphic Work. A Catalogue Raisonné 1937-1995, Heede & Moestrup, Skorping, 237 p.
  • Pierre Daix, Zao Wou-Ki, l’œuvre 1935-1993, Éditions Ides et calendes, Neuchâtel, 1994
  • Pierre Daix, Zao Wou-Ki, Éditions Ides et calendes, Neuchâtel, 1996 (ISBN 9782825801062)
  • Yves Bonnefoy et Gérard de Cortanze, Zao Wou-Ki, Paris, Éditions de la Différence et galerie Enrico Navarra,‎ , 381 p. (ISBN 2-7291-1210-3) 
  • Bernard Noël, Zao Wou-ki, Grands formats, Éditions Cercle d’art, Paris, 2000, 143 p.
  • Jean-Luc Chalumeau (dir.), Zao Wou-Ki : Ce qui est abstrait pour vous est réel pour moi, Éditions Cercle d’art, Paris, 2001, 63 p.
  • Françoise Marquet, Marie-Laure Le Guay, Zao Wou-Ki : Carnets de voyage 1948-1952, préface de Dominique de Villepin, Éditions Albin Michel, Paris, 2006, 160p. (ISBN 978-2-22615-208-4)
  • José Frèches, Zao Wou-Ki. Oeuvres, écrits, entretiens, Hazan, Paris ; Ediciones Poligrafa, Barcelone, 2007, 160 p.
  • Zao Wou-Ki : Moments de création : Rouge très très fort, filmé par Richard Texier, texte de Christine Montalbetti, Adam Biro éditeur, 2008, 48 p, DVD : 18 min (ISBN 978-2-35119-051-7)
  • Zao Wou-Ki. Œuvres 1935-2008, préface de Dominique de Villepin, Éditions Flammarion, Paris, 2009 (ISBN 9782081217393) ; éditions anglaise et chinoise Kwai Fung Hin, Hong Kong, 2010, 384 p.
  • Zao Wou-Ki. Œuvres 1935-2010, préface de Dominique de Villepin, Éditions Flammarion, Paris, 2012, 392 p.
  • Zao Wou-Ki. Dans l’ultime bonheur de peindre, 2000-2010, Éditions Albin Michel, Paris, 2012, 192 p. Textes de Françoise Marquet, Sylvain Amic, Yin Fu, Isbelle Klinka-Ballesteros
  • Pierre Daix, Zao Wou-Ki, Éditions Ides et calendes, Lausanne, 2013. Nouvelle édition revue et actualisée, 128 p.
  • Dominique de Villepin, Zao Wou-Ki et les poètes, Éditions Albin Michel, Paris, 2015 – parution à l’occasion de l’exposition Zao Wou-Ki – La lumière et le souffle au musée de Pully

Catalogues

L’exposition a été réalisée par le musée de Shanghai en coproduction avec l’AFAA, en collaboration avec l’ambassade de France en Chine dans le cadre de l’année de la Chine en France. Elle a bénéficié du concours de L’Oréal. Le responsable de l’exposition et du catalogue, Daniel Marchesseau, était alors conservateur en chef du patrimoine au musée d’art moderne de la Ville de Paris. L’exposition a été montrée au Palais des Beaux-Arts du Guandong à Shanghai, puis à Pékin au Musée national du palais, puis à Canton.
  • Zao Wou-Ki, Peintures 1996-2000, Jean Rigaud, galerie Thessa Herold, Paris
  • Zao Wou-Ki, textes de François Cheng, Pierre Schneider, Jean Lescure, Guitemie Maldonado, Ministère de la Culture et de la Communication, Éditions du Jeu de Paume, 2003, 242 p. (ISBN 2908901943)
  • collectif Musée des Beaux-arts de Dunkerque, Musée du dessin et de l’estampe originale, Gravelines, Musée Fabre, Montpellier, Zao Wou-Ki, la quête du silence,‎ , 177 p. (ISBN 2-85056-823-6) 
  • Zao Wou-Ki : Peintures et encres de Chine, 1948-2005, Éditions Hazan, Paris, 2005, catalogue de l’exposition de Biarritz, 158 p. Textes de Florence Delay, Daniel Abadie, Juan Manuel Bonet, Yann Hendgen
  • Zao Wou-Ki, Daniel Marchesseau, Éditions Somogy, Paris, 2007, 96 p. (ISBN 978-2-75720-103-9), catalogue de l’exposition du Musée-Château de Nemours
  • Zao Wou-Ki. Estampes et livres illustrés, Éditions Bilbiothèque nationale de France, Paris, 2008, catalogue de l’exposition de la Bibliothèque national de France, 144 p. Préface de Bruno Racine, texte de Marie Minssieux-Chamonard, Hélène Trespeuch et Céline Chicha
  • Zao Wou-Ki. Hommage à Riopelle et peintures récentes, Éditions Mnba, Québec, 2008, catalogue de l’exposition du Musée national des beaux-arts du Québec, Québec, 68p. Préface d’Esther Trépanier, texte de Daniel Abadie
  • Zao Wou-Ki. L’encre, l’eau, l’air, la couleur. Encres de Chine et aquarelles, 1954-2007, Éditions Albin Michel, Paris, 2008, catalogue de l’exposition du Musée de l’Hospice Saint-Roch d’Issoudun, 192 p. Préface de Sophie Cazé, texte de Philippe Dagen
  • Zao Wou-Ki – La lumière et le souffle, musée de Pully, Suisse, et parution de la monographie « Zao Wou-Ki et les poètes » par Dominique de Villepin, Éditions Albin Michel, Paris, 2015

Textes de Zao Wou-Ki et entretiens

  • Estampages Han, préface par Zao Wou-Ki et Claude Roy, Le club français du livre, Paris 1967
  • Autoportrait, Zao Wou-Ki (et Françoise Marquet), Fayard, Paris, 1988 (ISBN 2213022070)
  • Claude Martin, France Huser, Robert Frélaud, Claude Delay-Tubiana, François Trèves, Agnès Varda et Bernard Noël, Couleurs et mots : entretiens avec Zao Wou-Ki, Le Cherche midi éditeur,‎ , 92 p. (ISBN 9782862746081). Réédition augmentée en 2013, 120 p.

Ouvrages généraux

Article connexe

Rejoignez-nous sur Facebook 

Le Facebook de France Chine International
Rejoignez France Chine International sur Facebook

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire