Nanhai1

Le Nanhai 1 et le Musée de la route maritime de la soie de Guangdong

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Le Nanhai 1南海 , une jonque vieille de 800 ans, de la dynastie Song, à Yangjian
Une découverte comparée à l’armée des guerriers de terre cuite de Xian

 

Yannick Morin dans le cadre d’une mission de plongée sous-marine dans le sud de La Chine en novembre 2016 nous fait part d’une importante exploration réalisée en 1987. Cette fabuleuse découverte a été tenue confidentielle jusqu’à ce que la technologie permette la remontée intégrale d’une vieille jonque chinoise, la Nanhai 1南海, de la dynastie des Song  qui est désormais exposée aujourd’hui dans le musée maritime de la route de la soie du Guangdong 广东, dans un immense aquarium. Ce musée est surnommé le « Palais de Cristal ».

 

Nanhai 1
Palais de Cristal pour la Jonque Nanhai 1

 

Un musée d’archéologie sous-marine à Yangjiang pour le Nanhai 1 南海

Ce musée est le premier dans le monde à être consacré au thème de l’archéologie sous-marine ; il est situé à Yangjiang, face à la mer, en bordure de la plage d’Argent de l’île Hailing. Son architecture extérieure, très particulière, est composée de cinq structures de taille différente en forme ellipsoïde rappelant l’esprit des vagues d’un océan. Son contenu exceptionnel est dédié à l’épave du Nanhai N°1 – du nom de la mer au sud de la Chine (Nanhai), navire vieux de 800 ans, de 25 mètres de long, pesant 3 800 tonnes, qui coula sous la dynastie des Song (960-1279). Ce musée fait partie d’un programme culturel prioritaire de la Province de Guangdong ; il est également inscrit au patrimoine culturel subaquatique par l’Unesco dans le cadre d’une convention adoptée en 2001 par les États membres de l’Unesco.

 

logo_museemaritimeroutesoieguangdongl1050544

 

 

Le Nanhai 1南海, une jonque de la dynastie des Song retrouvée à l’embouchure de la rivière des perles

Ce bateau en bois, Nanhai n°1  a été découvert par hasard en août 1987 par la Compagnie d’Exploration Marine Britannique qui recherchait un navire néerlandais. Il se situait à l’embouchure de la Rivière des Perles (Zhu Jiang), point de départ de la Route maritime de la Soie qui reliait la Chine au Moyen-Orient et à l’Europe. Ce travail de recherche a été réalisé en coopération avec le Bureau des Affaires Culturelles de la Province du Guangdong. De nombreuses expéditions d’explorations archéologiques sous marines ont été nécessaires pour confirmer cette fabuleuse découverte.Il a fallu plus de 20 ans pour que ce navire soit remonté à la surface grâce à la mise en place d’une enveloppe spécifique, un container en acier sur mesure, une vraie prouesse technique. Cet événement a été retransmis en direct par la télévision nationale chinoise.

 

Nanhai 1
Jonque Nanhai 1

 

Nanhai 1
Caisson

 

Un palais de cristal pour le Nanhai 1 南海

Aujourd’hui, Nanhai n°1 est exposé dans un immense aquarium, surnommé « le palais de cristal » au sein du Musée de la Route Maritime de la Soie. Les conditions marines (températures et pression) ont été reconstituées afin de conserver en l’état le navire. Plus de 60 000 pièces dont des céramiques d’une grande rareté sont encore dans le bateau, elles sont visibles lors de la visite du Musée. Régulièrement, les archéologues extraient du bateau, avec beaucoup de précaution, des éléments (bracelets et colliers en or, des pièces de monnaie des statues en jade, différents types de porcelaine avec des incrustations…) pour mieux les montrer à tous les passionnés d’histoire et d’archéologie sous-marine.

porcelaineschinoisesen-letatl1050594

 

 

Nanhai 1
Porcelaine Song – décoration sculptée – émail blanc-bleuâtre

  

Nanhai 1
Céramique Song

 

Les vestiges de ce navire antique devraient permettre de mieux comprendre les méthodes de construction marine de la Chine ancienne. L’importance de cette découverte a été comparée à celle de l’armée composée de guerriers en terre cuite chinois à X’ian.

 

Contributeur texte et photos : Yannick Morin
Photo à la Une : photo du musée de la route maritime de la soie du Guangdong à Yangjiang
Intégration et SEO : Évelyne Ollivier-Lorphelin
Rédacteur en chef pour le blog de FCI : Évelyne Ollivier-Lorphelin, vice-présidente de France Chine International
Directeur de la publication : Yannick Morin, Président de France Chine International

 

Pour en savoir plus

La compagnie des Indes, moteur de la mondialisation des échanges du XVIe au XVIIIe siècles, trois siècles de rencontres entre l’Orient et l’Occident
Une diplomatie d’influence au XVIIe siècle ou comment les intérêts de l’État se conjuguent aux intérêts des jésuites avec les mathématiciens du Roy
Joseph François Dupleix un stratège brestois d’Asie au temps de la compagnie des Indes
Chine : Archéologie et diplomatie d’influence
ZhengHe et l’Océan Indien, une figure emblématique pour la Chine : ZhengHe, dans le contexte historique de l’ Océan Indien et du golfe persique – une vision éclairée et critique
Voyages en Chine après la Compagnie perpétuelle des Indes

 

Plongée sous-marine en Chine, le savoir-faire français s’exporte

 

France Chine International – Qui sommes-nous ?
Mission/Vision de France Chine International

Participez à des projets d’avenir franco-chinois
Si vous êtes intéressé par l’approche adoptée par France-Chine-International et si vous souhaitez prendre part à ou lancer un projet, notre bureau se tient à votre disposition.
Contact : contact@france-chine-international.com 

Vous aussi, contribuez à enrichir l’expertise de ce blog
Vous bénéficiez d’une expertise ou d’un intérêt spécifique dans le domaine des échanges entre la France et la Chine ? Vous souhaitez mettre vos connaissances à profit pour une large audience susceptible de partager vos intérêts ?
N’hésitez pas à contacter l’équipe de rédaction FCI pour nous proposer votre article !
Contact : contact@france-chine-international.com

 

Dans le cadre de la politique de contenu FCI, les textes et images sont soumis au comité de rédaction qui s’assure du respect des critères de qualité et d’éthique exigés. L’équipe de rédaction est là pour vous informer des différentes règles appliquées sur ce site. La démarche de contribution suivie par FCI est axée sur la pertinence du contenu. Les contributeurs sont donc des experts ou amateurs passionnés avertis qui partagent leur analyse (textes et photos) sans contrepartie. Toutefois, l’équipe de rédaction répond aux contributions de type « native advertising » ou autres procédés rédactionnels visant à promouvoir un produit ou service, dans le respect de la politique de contenu FCI. 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire