Nageuse en Bretagne

Le sport en Bretagne

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Le sport en Bretagne, une culture du résultat

photo course équestre
L’envol photo © Thomas Pellan

En 2014, les 910070 licenciés sportifs qu’elle concentre font de la Bretagne la deuxième région française en termes de licenciés par nombre d’habitants. Avec près de 28% de sportifs bretons recensés, elle talonne de très près la Loire-Atlantique dont le ratio est de 28,09% habitants licenciés. Cette success story s’explique par l’approche globale concernant le sport, commune à ces deux régions. L’engagement sportif est considéré comme important pour le renforcement physique et mental de l’individu. À plus grande échelle, toute activité sportive est valorisée du fait des impacts répercutés dans la communauté qu’elle constitue et au sein de la population bretonne dans son ensemble. Ainsi, d’un point de vue breton, les bienfaits directs et indirects liés à la pratique d’un sport sont divers et variés. De ce fait, une politique sportive tournée vers l’avenir a émergé très tôt en Bretagne, et ce secteur s’est aujourd’hui développé en un pôle économique soutenable et pensé sur le long-terme.

 

Bretagne, terre de sportifs et culture de l’excellence

Avec 142639 licenciés en 2014, la Ligue de Bretagne de Football figure au rang de quatrième Ligue de France, mais se hisse en première place quand on rapporte ce chiffre au nombre total d’habitant dans la région. Ainsi en 2014, en moyenne 10% de la population de chaque ville bretonne possède une licence de football. Ce succès s’explique par la présence de cinq clubs bretons dans les trois premières divisions nationales, dont trois en Ligue 1 : Le Stade Rennais, l’En Avant Guingamp (EAG) et le FC Lorient. En outre, l’excellence footballistique bretonne est entretenue par la considération du jeu collectif en tant que philosophie, bien plus qu’une simple recherche de résultat.

Avec 142639 licenciés en 2014, la Ligue de Bretagne de Football figure au rang de quatrième Ligue de France, mais se hisse en première place quand on rapporte ce chiffre au nombre total d’habitant dans la région. Ainsi en 2014, en moyenne 10% de la population de chaque ville bretonne possède une licence de football. Ce succès s’explique par la présence de cinq clubs bretons dans les trois premières divisions nationales, dont trois en Ligue 1 : Le Stade Rennais, l’En Avant Guingamp (EAG) et le FC Lorient. En outre, l’excellence footballistique bretonne est entretenue par la considération du jeu collectif en tant que philosophie, bien plus qu’une simple recherche de résultat. Des grands noms du football tels que Sylvain Wiltord, Didier Drogba ou Franck Ribéry ont fait l’expérience du jeu à la bretonne et se sont fait connaître dans la région. Chez les filles, Eugénie Le Sommer et la rennaise Camille Abily, joueuse la plus titrée en France ont aussi débuté leur carrière en Bretagne.

La notoriété de la Bretagne dans la sphère sportive ne se limite pas au football et autres sports collectifs. La pratique du golf est également très répandue dans la région. Les nombreux espaces verts, le temps clément et les paysages à couper le souffle réunis en un même endroit font de la Bretagne un terrain propice à la pratique de ce sport en amateur mais également en haut-niveau. Pour les mêmes raisons, de nombreux centres équestres sont présents en Bretagne. Entre balade à cheval dans la campagne ou en bord de mer, et formation professionnelle au sein de l’Ecole d’Equitation du Lycée Pommerit dans les Côtes-d’Armor, l’offre est également très diversifiée.

Les 2700 kilomètres de côtes bretonnes où soufflent les vents marins constituent un terrain idéal pour les sports nautiques. La région a su mettre à profit cet avantage géographique, de sorte qu’en 2014, 15% des licenciés à la Fédération Française de Voile (FFV), et le tiers des détenteurs du Passeport Voile1 sont des bretons. La Coupe du Monde de windsurf organisée à La Torche en octobre 2014 est un autre exemple de la renommée internationale de la région Bretagne dans le milieu des sports nautiques. La passion bretonne pour le nautisme est également constatable à travers le kitesurf, discipline mise au point par deux frères quimpérois en 1984. Ce sport témoigne aussi des contacts déjà développés entre Bretagne et Chine. Plus précisément, la ville de Weifang capitale du cerf-volant dans le pays où cette invention est née – et la région du Shandong dans son ensemble, regroupent des entreprises chinoises expertes qui fournissent les ailes de kitesurf.

Sky surf
Handysky – photo© Jean-Pierre Lefort

La région Bretagne est également une terre de cyclisme. Nombreux sont les athlètes bretons de la discipline à s’illustrer sur route, à l’image de Cyril Gautier ou du jeune Warren Barguil, membre de l’équipe Giant-Alpecin, qui ont pris le départ du Tour de France 2015 le 4 juillet dernier. N’oublions pas le costarmoricain Bernard Hinault, quintuple vainqueur de la Grande Boucle. Chez les filles en vélo cross-country (VTT), la briochine2 Julie Bresset a décroché plusieurs titres de championne du monde et est médaillée d’or aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. Audrey Cordon, originaire de Pontivy est la championne de France 2015 du contre-la-montre, devançant ainsi une autre bretonne, la finistérienne Aude Biannic.

 

Le développement du sport en Bretagne,
une
politique régionale

Les athlètes et disciplines cités dans cet article sont des illustrations non exhaustives de l’excellence sportive bretonne. Ces résultats sont rendus possibles grâce aux politiques en faveur du sport portées au sein de la région, venant étoffer les programmes gouvernementaux dans ce domaine. À l’image de l’Union Française des OEuvres Laïques d’Education Physique (UFOLEP)3 au niveau national, le sport est pensé dans une perspective d’avenir. Quelle que soit la discipline choisie, les initiatives locales pour le développement du sport tenant compte des enjeux sociétaux actuels et futurs sont nombreuses et soutenues par le Conseil Régional de Bretagne.

Par exemple, le sport est partie intégrante de la Charte d’Engagement pour les Jeunes en Bretagne, rédigée en 2013. À ce titre, la pratique d’une activité sportive est considérée comme un vecteur d’insertion sociale et professionnelle pour les jeunes sportifs bretons. Le Centre de Formation d’Apprentis du sport (CFA) de Bretagne a été créé à Dinard en 2013 dans le but de fournir une formation adaptée au contexte actuel, et personnalisée en fonction de la discipline exercée par l’apprenti. Ce centre spécifique est géré par le Campus d’Excellence Sportive de Bretagne, né en 2010 et prenant la place du Centre Régional d’Éducation Populaire et Sportive (CREPS). Le Campus répond à quatre missions en lien avec le sport : l’accueil, la formation, la recherche et le haut-niveau.

Grâce à cette offre diversifiée, le sport représente en Bretagne un pôle économique à part entière, générateur d’emplois et de ressources. Cette économie du sport se divise en trois secteurs. La pratique sportive regroupe l’encadrement et l’organisation d’activités, manifestations, compétitions et toutes formes d’événements sportifs. Ce premier secteur est développé par l’offre de formation mise à la disposition des sportifs désirant se professionnaliser dans cette branche. Le second secteur est celui de la gestion des équipements et infrastructures qu’il convient d’adapter à chaque événement. Enfin, le troisième pôle est celui de l’industrie, du commerce et des services liés au sport, tels que les équipements, les maillots, la maintenance, la publicité, etc. En 2014, l’économie du sport représentait 2,8 milliards d’euros en comptant les dépenses publiques attribuées au sport, soit 3,3% du Produit Intérieur Régional Brut, part en augmentation constante.

La gestion des équipements et infrastructures est un secteur en expansion du fait de la construction de nouveaux complexes comme la Brest Arena, ouverte depuis le 13 septembre 2014, ou le stade d’athlétisme couvert Robert Poirier à Rennes, inauguré le 5 janvier 2015. Ces deux projets sont la concrétisation d’un développement infrastructurel pensé à l’échelle de la région et rendu possible grâce à la participation financière des collectivités territoriales régionales, départementales et locales. Les constructions ont été entreprises dans différentes villes de façon à répartir les équipements sportifs sur l’ensemble du territoire et pouvoir accueillir de grands événements multisports en Bretagne. En effet, ces nouveaux projets viennent compléter une offre déjà très fournie. Le football par exemple, bénéficie du Centre de Formation Technique Henri Guérin basé à Ploufragan. L’infrastructure développée pour les sports nautiques et les terrains mis à disposition pour la pratique du golf sont d’autres illustrations de l’effort fourni depuis de nombreuses années pour un développement homogène des différentes disciplines sportives pratiquées dans la région.

La Bretagne est historiquement une terre de sportifs, et tout est mis en place pour maintenir et renforcer cette spécificité bretonne. Le développement des sports dans la région fait l’objet d’une politique globale dont les principaux objectifs sont la formation d’une excellence sportive et l’intégration du sport en tant que secteur économique.

Ces deux axes permettront la pérennité du rayonnement sportif national et international dont la Bretagne jouit aujourd’hui.

 

Contributeur : Yvane Abiven – stagiaire community management à FCI

Photographies : Comité Régional Olympique et Sportif de Bretagne avec les photographes suivants :

Nage avec palmes : ©Daniel Blin ; L’élan : ©Thomas Pellan ; Handysky : ©Jean-Pierre Lefort

Rédacteurs en chef : Évelyne Ollivier-Lorphelin et Yannick Morin 

Texte traduit en chinois par Qing Song Le Roch et Yan Mei Tang – voir version chinoise

Community management et SEO : Évelyne Ollivier-Lorphelin

Directeur de la Publication : Yannick Morin, Président de France-Chine-International.

 

Mots-clés

Sport en Bretagne, Bretagne et sport, football en Bretagne, football, sport excellence, formation sportive, CFA, CFA du sport, Campus d’Excellence Sportive en Bretagne, Sportif de Haut Niveau, SHN, Ligue de Bretagne de Football, LBF, FFF, Fédération Française de Football, Conseil Régional de Bretagne, Conseils départementaux, EPCI, FC Lorient, Stade Rennais FC, Stade Brestois 29, En Avant Guingamp, EAG ; Où suivre une formation sportive ?, Où suivre une formation professionnelle sportive ?, Quel CFA choisir ?, Comment développer une carrière sportive ?, Comment devenir Sportif de Haut Niveau ?

 

Références

1 Le Passeport Voile est la licence délivrée pour pouvoir enseigner la voile

2 Habitante de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor (22)

3 L’UFOLEP créée en 1928 présente une double ambition de fédération multisports et de mouvement d’idées dans la société

 

Voir aussi 

Football en Bretagne, une spécificité qui forme les plus grands

 

Pour en savoir plus :

Ligue de Bretagne de Football

Ligue de Bretagne de Golf

Comité Régional d’Equitation de Bretagne

Ligue Bretagne de Voile. URL

Comité de Bretagne Cyclisme

Union Française des OEuvres Laïques d’Education Physique

Centre de Formation d’Apprentis du sport de Bretagne

Centre de Formation Technique Henri Guérin

Centre Régional d’Expertise et de Ressources des sports de nature

Comité Régional Olympique et Sportif de Bretagne

 

Plus d’informations ?

Pour obtenir toute information ou conseils dans le domaine du sport sur les actions de France-Chine-International, partenaire du Comité Régional Olympique et Sportif de Bretagne, dans le domaine du sport,  n’hésitez pas à nous écrire :

contact@france-chine-international.com 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook 

Le Facebook de France Chine International
Rejoignez France Chine International sur Facebook

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire