Peugeot Scooters, entreprise française implantée à Jinan

Peugeot Scooters, entreprise française implantée à Jinan

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Visite de Peugeot Scooters , l’une des rares entreprises françaises implantées à Jinan

 

Contexte de la visite chez Peugeot Scooters Chine

La visite chez Peugeot Scooters , que nous relate Yannick Morin, avait pour objectif de fournir une connaissance plus affinée du processus d’implantation d’une usine française en Chine.

Ce défi a été relevé par Peugeot Scooters, la branche motos du groupe français PSA, qui comprend les voitures Peugeot, mais aussi Citroën.

À noter : depuis 1898, Peugeot est la plus ancienne marque de fabrication de deux roues.

 

Peugeot Scooters : une entreprise formée par une joint venture franco-chinoise

Ce projet d’implantation a pu se réaliser grâce à la signature en 2006 d’un contrat de partenariat avec un fabricant chinois de cyclomoteurs Qingqi, sous la forme d’une joint venture.

En Chine, les accords passés entre sociétés permettent à l’investisseur d’accéder au marché national souvent fermé, et aux partenaires locaux d’accéder, notamment, à de nouvelles techniques ou à des transferts de savoirs. La joint venture ne nécessite pas obligatoirement la création d’une entité juridique.

 

Peugeot Scooters : huit ans de service en Chine

Le site industriel de Peugeot Scooter a été opérationnel deux années après cette signature.

380 personnes travaillent dans l’usine assemblant l’ensemble des composants d’un scooter sur deux chaînes de montage.

Le contrôle qualité y est très développé au cours des différentes étapes. Le Directeur, M. GRILLON, en fait un point d’honneur.

6 modèles sont fabriqués au sein de cette entreprise.

 

Peugeot Scooters : un réseau développé au fil du temps

Si au départ, l’activité de Peugeot Scooter était exclusivement destinée à l’exportation, aujourd’hui, 15 % de la production est vendue en Chine.

Le réseau de distribution comprend 120 magasins qui sont en général multi-marques. Seuls deux points de ventes, à Shanghai et très récemment à Pékin, vendent exclusivement des modèles Peugeot Scooters.

 

Peugeot Scooters : un marché en forte évolution, qui offre de nouvelles perspectives

Le marché chinois des deux roues à moteur thermique évolue sans cesse.

En quelques années, leur nombre est passé de 20 à 8 millions.

Cette évolution est expliquée par un renforcement de la réglementation -souvent territoriale- moins favorable à ce type de moteur.

Ainsi, dans certaines villes, il est interdit de rouler avec un moteur thermique.

Le fort développement de l’achat de voitures, comme signe extérieur de richesse est une autre explication à la réduction des ventes de deux roues à moteur thermique.

Le « tout électrique » a envahi les villes, et plus de 30 millions de bicyclettes sont vendues par an.

Pour M. Grillon, le marché chinois, très complexe, offre et offrira des opportunités de croissance. Selon lui, c’est également le cas du Sud-Est asiatique, mais la concurrence est vive, avec des entreprises coréennes et japonaises qui représentent des concurrents très sérieux.

 
 

Contributeur : Rédacteur FCI
Photo à la Une : photo © Yannick Morin – Mai 2016″
Intégration et SEO : Yvane Abiven
Rédacteur en chef pour le blog de FCI : Évelyne Ollivier-Lorphelin, vice-présidente de France Chine International
Directeur de la publication : Yannick Morin, Président de France Chine International

 

 

France Chine International – Qui sommes-nous ?

Mission/Vision de France Chine International

 

Participez à des projets d’avenir franco-chinois

Si vous êtes intéressé par l’approche adoptée par France-Chine-International et si vous souhaitez prendre part à ou lancer un projet, notre bureau se tient à votre disposition.
Contact :contact@france-chine-international.com

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire