Un Chef en Chine

Un Chef en Chine : un événement pour faire connaître la Bretagne en Chine

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Un Chef en Chine : 
un projet de visibilité pour la Bretagne

 

un chef étoilé breton en Chine

La Chine, est devenue un acteur économique incontournable quels que soient les secteurs d’activité

Le tourisme

Dans le tourisme, en 2015, elle comptait 120 millions de touristes internationaux, notamment issus de la classe moyenne supérieure avec un niveau de revenu et d’épargne qui lui permettent de voyager hors de son pays. Les touristes chinois ont dépensé 163 milliards de dollars à l’étranger en 2014

La France et notamment l’axe Paris/Nice était plutôt bien considérés jusqu’aux attentats de Paris et de Nice et les grèves de 2016. Si les premiers visiteurs chinois avaient une envie effrénée de voir en un minimum de temps un maximum de choses et de ramener des souvenirs à leurs familles et amis, les comportements ont évolué depuis. Aujourd’hui, une segmentation du marché sur cinq secteurs différenciés s’est esquissée. Elle laisse apparaître des voyageurs individuels avec des comportements plus proches de ceux des Occidentaux, tout en gérant leurs différences culturelles et leurs attentes. Des opportunités s’ouvrent pour la Bretagne ;  les trop rares Chinois qui l’ont découverte ne tarissent pas d’éloge sur la beauté et la diversité de ses paysages, la qualité de l’environnement, sa tranquillité, les températures agréables l’été, le patrimoine, la culture, la qualité de la gastronomie française…

 

Mais encore faut-il que la Bretagne soit plus connue des chinois !

Les entreprises

Les entreprises françaises présentes en Chine bénéficient d’une bonne réputation dans de nombreux domaines et les récents accords de 2013 entre la France et la Chine ont ouvert des perspectives de développement et d’exportation dans les secteurs dits prioritaires : agriculture/agroalimentaire, énergies nouvelles, développement urbain durable, santé et numérique. Secteurs bien implantés en Bretagne. Les investisseurs chinois ne s’y sont pas trompés non plus à l’exemple de Synutra à Carhaix et tout récemment dans le Cotentin ! Ils choisissent la France pour ses centres de R&D afin de tirer parti d’une main-d’œuvre qualifiée et de centres technologiques appropriés. 

 

Mais encore faut-il savoir négocier et travailler avec des chinois !

Et là le bât blesse. C’est souvent d’une manière « brutale » que les Français abordent les négociateurs chinois, nous disent-ils. Les Français brûlent les étapes ! Pour un chinois, il faut se connaître, instaurer la confiance, prendre le temps, être dans une relation durable, pas un one-shot et savoir faire preuve de patience, faire preuve également d’attention. En clair, il faut rompre avec ce que nous avons appris à l’école et oublier notre caractère cartésien. Ils sont de fins commerçants qui peuvent appliquer de fins stratagèmes. De plus, un responsable chinois qu’il soit adminsitratif ou entrepreneur ne procède jamais en silos mais aura le plus souvent une approche systémique.

 

France Chine International, la puissance des réseaux

Plus de 10 ans d’expérience et plus pour certains des membres de l’association France Chine International, des Français et des chinois qui travaillent ensemble, une fréquentation au jour le jour de notre relationnel d’influence en Chine, nous ont permis de créer un réseau de qualité avec une mutuelle compréhension.

 

Un projet de soft power et de visibilité :
« Art de Vivre à la française, premier chef étoilé breton en Chine »

Fort de cette expérience, nous vous proposons aujourd’hui de représenter nos institutions, nos entreprises, au travers de ce projet pour faire connaître et donner de la visibilité à la Bretagne.  Cet événement, dans un des hauts lieux prestigieux de la capitale économique chinoise, vous propose de valoriser vos projets auprès de 300 personnes de la classe moyenne et supérieure chinoise et des journalistes influents de Shanghai. La culture et la gastronomie française avec Luc Mobihan, chef étoilé au Michelin, seront nos vecteurs. Le pays Saint-Malo/Baie du mont Saint-Michel est le premier des 11 pays bretons.  Aidez-nous à concrétiser ce projet et de nouvelles collaborations.

 

A voir « L’Heure du débat « 

HD, l’heure du débat : Bretagne / Chine : quelles synergies ?

«HD, l’heure du débat» donne la parole à des personnalités qui ont un rôle à jouer dans l’intelligence collective et les problématiques sociétales en Bretagne…. avec la participation de France Chine International

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/hd-l-heure-du-debat

 

À voir sur notre blog

Art de vivre à la française un chef étoilé breton en Chine

 

Si vous souhaitez nous aider sur ce projet de valorisation de la Bretagne en Chine

Nous tenons un dossier de partenariat à votre disposition
Tél : 06 81 58 95 68
Contact : contact@france-chine-international.com 

 

« Art de vivre à la française , un chef étoilé breton en Chine »
Dossier de Partenariat, Dossier de Presse, Communiqués de Presse, 
Affiches et photographies

Un dossier de partenariat est à la disposition des entreprises et collectivités qui souhaitent aider l’association France Chine International dans sa démarche de soft power ;

France Chine International
Chef de projet « Art de vivre à la française – un chef étoilé Breton en Chine » 2 016 –
Pays de Saint-Malo/Baie du mont
Saint-Michel :
Évelyne Ollivier-Lorphelin ; 02 99 05 51 01 ou 06 81 58 95 68 ; 
e.lorphelin@cap-bleu.com

  • Le dossier de presse, les affiches et communiqués sont à votre disposition en téléchargement sur la salle de presse . N’hésitez pas à la consulter régulièrement, de nouveaux communiqués seront ajoutés.
  • Sur demande photos et autres éléments iconographiques peuvent être mis à votre disposition.
  • Des communiqués seront mis à votre disposition d’octobre à décembre sur les différentes thématiques abordées lors de cet événement «Art de vivre à la Française, un chef étoilé breton en Chine».

Président de l’association : Yannick Morin
France Chine International : siège social : 31 rue de la Carrière 35000 Rennes

Les photographies des portraits de Luc, Isabelle Mobihan et de Manon sont signées Gaël Lorphelin du studio Yanmael, fine art phtography. Merci pour son aide et merci également au Manoir de Lan Kerellec de nous avoir accueilli pour la prise de vue du portrait de Manon.

 

 

 

France Chine International – Qui sommes-nous ?
Mission/Vision de France Chine International

Participez à des projets d’avenir franco-chinois
Si vous êtes intéressé par l’approche adoptée par France-Chine-International et si vous souhaitez prendre part à ou lancer un projet, notre bureau se tient à votre disposition.
Contact : contact@france-chine-international.com 

Vous aussi, contribuez à enrichir l’expertise de ce blog
Vous bénéficiez d’une expertise ou d’un intérêt spécifique dans le domaine des échanges entre la France et la Chine ? Vous souhaitez mettre vos connaissances à profit pour une large audience susceptible de partager vos intérêts ?
N’hésitez pas à contacter l’équipe de rédaction FCI pour nous proposer votre article !
Contact : contact@france-chine-international.com

 

Dans le cadre de la politique de contenu FCI, les textes et images sont soumis au comité de rédaction qui s’assure du respect des critères de qualité et d’éthique exigés. L’équipe de rédaction est là pour vous informer des différentes règles appliquées sur ce site. La démarche de contribution suivie par FCI est axée sur la pertinence du contenu. Les contributeurs sont donc des experts ou amateurs passionnés avertis qui partagent leur analyse (textes et photos) sans contrepartie. Toutefois, l’équipe de rédaction répond aux contributions de type « native advertising » ou autres procédés rédactionnels visant à promouvoir un produit ou service, dans le respect de la politique de contenu FCI. 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire