WeChat, l’application totale chinoise

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

WeChat
Imaginez un monde où l’ensemble des applications de votre smartphone n’en serait qu’une seule, globale, complète

France Chine International est partenaire de la 4ème édition de l’Open Bretagne – Chine le Jeudi 6 avril de 17h à 20h à l’Institut d’Etudes Politiques de Rennes (104 Boulevard de la Duchesse Anne, Rennes). Dans ce cadre elle relaie les articles des étudiants en charge de ce projet à l’IEP. Cet article sur WeChat vous est proposé par Sylvain Lemaire un des animateurs de l’équipe Open Bretagne Chine #4.

 

WeChat et ses innovations préfigurent la plateforme en ligne mondiale de demain

En décembre 2017, les gérants de WeChat annonçaient un accord avec le géant américain Starbucks. Dorénavant, il est possible d’offrir un café ou tout autre produit Starbucks à un ami via l’application. Cette innovation, faisant suite à de nombreuses autres, n’est qu’un pan des capacités presque infinies que propose cette application pour smartphone.

Créé en 2011 suite à l’appel à projet du leader de l’internet chinois Tencent, ce sont aujourd’hui 768 millions d’individus qui utilisent quotidiennement WeChat pour environ 1,1 milliards de comptes créés – l’immense majorité des utilisateurs étant basés en Chine. Cette application appelée Weixin jusqu’en 2012, puis anglicisée en Wechat, s’impose progressivement comme la plateforme en ligne mondiale de demain. Alors que 69% de la population chinoise possède l’application sur son smartphone, la croissance du nombre d’utilisateurs a de quoi inquiéter les leaders mondiaux en terme de plateforme d’échanges, qu’ils soient sociaux ou commerciaux.

 

WeChat, tout en un,  des enjeux lourds et multiples

Pour comprendre l’ampleur du phénomène depuis notre regard occidental, il faut imaginer Wechat comme un condensé multifonctionnel comprenant entre autres l’équivalent des applications Facebook, Instagram, Tinder, Viber, Amazon, Candy Crush ou encore Youtube. En résumé, une immense partie des applications présentes sur les smartphones pourraient être résumées à la seule application Wechat.

A l’heure du big data, c’est une véritable révolution que prépare Tencent. Bien que déjà propriétaire de Weibo (l’équivalent chinois de Twitter) et de TenPal (le PayPal chinois), l’empire du géant de l’internet accélère son développement avec WeChat ! En effet, plus qu’un nombre d’utilisateurs considérable, ce sont quelques 1,8 milliards qui ont été générés par l’application…37 fois les bénéfices obtenus par Whatsapp (49 millions de dollars).

Dès lors, ce sont des enjeux lourds et multiples que soulève le développement de l’application. Tout d’abord, d’un point de vue de la protection des données. En effet, l’utilisateur chinois se voit confier l’ensemble de ses informations personnelles à un seul et unique groupe, à savoir Tencent.

Par ailleurs, c’est une modification complète de nos modes de vie que propose WeChat. Il est désormais possible, par exemple, d’effectuer des auditions dans le cadre d’un procès en visioconférence par le biais de l’application.

Enfin, la mise en place de WeChat est issue de la volonté de créer une alternative aux réseaux sociaux « classiques » soumis à la censure du régime. L’extension de l’application au monde entier serait assurément un enjeu politique à suivre avec attention. En effet, dans un pays où la censure est très présente, elle frappe également les utilisateurs internationaux. Concrètement, l’utilisation de certains termes, caractères, expressions non appropriés et censurés provoque l’apparition de « message d’erreur » de type « Le message ‘XXX’ que vous avez envoyé contient des mots restreints. Merci de le vérifier à nouveau. » Néanmoins, à aucun moment l’entreprise Tencent n’a admis qu’il s’agissait de censure à proprement parler.

 

Si vous voulez en savoir-plus, participez à la quatrième édition de l’Open Bretagne Chine le 6 avril 2017

Si cet article vous a plu, retrouvez plus de détails relatifs au développement de l’application WeChat lors de la 4ème édition de l’Open Bretagne – Chine le Jeudi 6 avril de 17h à 20h à l’Institut d’Etudes Politiques de Rennes (104 Boulevard de la Duchesse Anne, Rennes).

Inscriptions et informations sur le site de l’openbretagnechine : http://openbretagnechine.strikingly.com

 

 

Contributeurs texte : Sylvain Lemaire
Photos à la Une : à venir
Intégration et SEO : Évelyne Ollivier-Lorphelin
Rédacteur en chef pour le blog de FCI : Évelyne Ollivier-Lorphelin, vice-présidente de France Chine International
Directeur de la publication : Yannick Morin, Président de France Chine International

 

Lire également sur la thématique de l’Internet chinois

Weibo, ou  l’application chinoise qu’il vous faut !

Open Bretagne Chine – Internet et transport – un événement à Sciences Po Rennes

 

France Chine International – Qui sommes-nous ?
Mission/Vision de France Chine International

Participez à des projets d’avenir franco-chinois
Si vous êtes intéressé par l’approche adoptée par France-Chine-International et si vous souhaitez prendre part à ou lancer un projet, notre bureau se tient à votre disposition.
Contact : contact@france-chine-international.com 

Vous aussi, contribuez à enrichir l’expertise de ce blog
Vous bénéficiez d’une expertise ou d’un intérêt spécifique dans le domaine des échanges entre la France et la Chine ? Vous souhaitez mettre vos connaissances à profit pour une large audience susceptible de partager vos intérêts ?
N’hésitez pas à contacter l’équipe de rédaction FCI pour nous proposer votre article !
Contact : contact@france-chine-international.com

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire